Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis

Accueil > Mouvements sociaux > Krasimira Stoyanov est gravement malade mais va être expulsée

Collectif de soutien aux Roms et Bulgares de Bobigny

Krasimira Stoyanov est gravement malade mais va être expulsée

vendredi 12 septembre 2014, par Jean-Yves.

Suite à la descente de police au bidonville de La Folie (Bobigny) mercredi 10 septembre 2014, la mère de Stivan (en 5ème au collège REPUBLIQUE) et de Simona (en CM2 à l’école Marie CURIE) va être expulsée demain en Bulgarie, si cela n’a pas déjà été fait.

Les enfants sont ici. Elle est très malade. Dans quel monde peut-on arracher une mère malade à ses propres enfants ?

Krasimira vit à Bobigny depuis 2008. Les enfants ont été scolarisés en 2009 à l’école Marie Curie. Ils habitaient alors dans un tunnel isolé et coquettement aménagé sous la ligne de métro dans le parc de la Bergère. Puis il y a eu une expulsion. Ils sont revenus mais un incendie criminel les a chassés à nouveau. Ils sont allés sur le terrain du Pont de Bondy d’où ils ont été encore une fois expulsés. Puis ils ont occupé cette petite parcelle sur le terrain du carrefour de la Folie. Krasimira avait reçu une OQTF, une de plus, et n’a pas organisé à temps une contestation juridique, car elle était malade. Mercredi, la police est venue sur le terrain et elle a été incarcérée immédiatement pour n’avoir pas obtempéré à l’Obligation de Quitter le Territoire Français.

Voici une photo faite en 2010. Les enfants privés de leur mère ont un visage. Un visage d’enfants...

JPEG - 86.8 ko
Stivan et Simona
Les enfants de Krasimira Stoyanov, menacée d’expulsion alors qu’elle est malade

Véronique Decker et Jean-Yves Lesage, pour le Collectif de soutien aux Roms et Bulgares de Bobigny

Recevoir l'infolettre

Site réalisé avec SPIP | Plan du site | Contact | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0