Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis

Accueil > Mouvements sociaux > Nous reprenons ici le communiqué des Baras,...

Baras : Manif le 31 aout contre l’expulsion des migrants

Nous reprenons ici le communiqué des Baras,...

mercredi 29 août 2018

Nous reprenons ici le communiqué des Baras, collectif de travailleurs sans-papier du 93 :
LA PREFECTURE NOUS EXPULSE, LE COLLECTIF BARAS CONTINUE À LUTTER !

RASSEMBLEMENT LE VENDREDI 31 AOÛT À 16H30
SOUS L’ÉCHANGEUR DE BAGNOLET (MÉTRO GALLIENI)
PRISE DE PAROLE ET CANTINE DE SOUTIEN À PARTIR DE 18H30

Nous avons été expulsés par ordre de la préfecture le 20 août 2018 au petit matin, et sans aucun préavis, du lieu où nous habitions depuis un an, au 42 rue des Bruyères aux Lilas.

Malgré une première date d’expulsion fixée au 13 août, nous avions fait appel de cette décision du juge. Cette expulsion arrive alors que nous attendions le rendu du procès le 13 septembre. Mais France Habitation, la société anonyme de HLM propriétaire du bâtiment, en a décidé autrement et a sollicité l’intervention des forces de l’ordre.

Les CRS sont arrivés vers 6h du matin. Ils ont cassé des portes de chambres, volé de l’argent, et des documents personnels ont disparu. Malgré le réveil matinal, plusieurs membres du collectif étaient déjà partis travailler et ceux qui restaient ont été empêchés de récupérer les affaires et d’alerter les soutiens. Les flics alternaient des
menaces d’utiliser le gaz et l’ironie sur la situation. Les membres du collectif ont dû partir par groupes de cinq du bâtiment et ils se sont fait escorter dans le quartier par la police.

Après l’expulsion, les CRS se sont précipités devant les deux mairies, des Lilas et de Bagnolet, pour empêcher tout rassemblement, ce qui avait déjà été fait lors des précédentes expulsions. Nous nous sommes finalement retrouvés sous l’échangeur de Gallieni, mais là aussi nous avons trouvé la police qui nous attendait.

Nous dormons sous le pont de l’échangeur de Bagnolet, dans des conditions pénibles. La police nous empêche même de monter des tentes pour nous protéger de la pluie et nous menace d’expulsion, alors que nous sommes complètement invisibles. Est-ce que nous sommes des êtres humains ? La préfecture, la mairie et la police nous traitent comme de la merde, mais nous continuons la lutte.

RASSEMBLEMENT VENDREDI 31 AOÛT À 16H30
SOUS L’ÉCHANGEUR DE BAGNOLET (MÉTRO GALLIENI)
PRISE DE PAROLE ET CANTINE DE SOUTIEN À PARTIR DE 18H30

Nous exigeons une solution, les mairies des Lilas et de Bagnolet doivent nous entendre !
Stop aux expulsions ! Un toit et des papiers pour tou.te.s !

Contacts : FB Collectif Baras / Je soutiens le collectif Baras
0769954672 – 0698781039 / lesbaras@squat.net

Recevoir l'infolettre

Site réalisé avec SPIP | Plan du site | Contact | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0