Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis

Accueil > Mouvements sociaux > Victoire pour les grévistes de Groupe Routage Solution

La Courneuve

Victoire pour les grévistes de Groupe Routage Solution

vendredi 12 septembre 2014, par Jean-Yves.

Une demi-journée de grève aura suffi pour faire plier Léonce Desprez (l’imprimeur d’Arras à l’inflexible réputation) qui a racheté Interval-routage en juin. A ce moment-là il s’était engagé oralement à payer toutes les primes dues aux salariés suivant les accords existants dans l’entreprise. Mais après avoir payé certaines de ces primes il refusait soudainement de payer une prime dite « de présentéïsme ».

Mercredi 3 septembre la totalité des 60 salariés désormais regroupés sur le site de La Courneuve, cessaient le travail en début de matinée. Refusant une négociation en bonne et due forme et multipliant les formes de chantage à la fermeture de l’entreprise, c’est finalement par mail que le patron annonçait vers 13h que les primes seraient versées dès ce vendredi.

Au-delà de cette victoire, cette première grève réussie dans l’entreprise est un succès de la solidarité. Les travailleurs de GRS savent maintenant qu’ils peuvent se faire confiance, qu’ils peuvent dire non tous ensemble, qu’ils peuvent gagner tous ensemble. Et la direction ferait bien de s’en souvenir pour les prochaines négociations ! Quel dommage que cette unité n’ait pas été possible quand M Pouzoulet rachetait et fusionnait des sociétés, baissait les acquis sociaux, délocalisait son principal client à Blois avant de liquider les sites parisiens, menait ses plans de licenciements. Quel dommage qu’en absence d’un syndicat fort, les licenciés de juin n’ont toujours pas touchés leur solde de tout compte !

Cette victoire en appelle d’autres. Il reste à faire payer les heures d’une grève provoquée par la direction qui allait trahir sa parole. Il reste des heures supplémentaires nombreuses à faire payer. Il reste que les Négociations Annuelles Obligatoires n’ont pas été tenues en 2013 ni en 2014. Il reste que depuis juin aucune réunion du CE ne s’est tenue. Il reste que la direction tente de faire changer des contrats de travail et sans doute les accords collectifs sans négociation sérieuse.

Recevoir l'infolettre

Site réalisé avec SPIP | Plan du site | Contact | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0